Les Cœlacanthes des Comores

Le cœlacanthe, du nom scientifique Coelacanthiforme est un poisson que vous ne trouverez que sur les archipels des Comores.Il est réputé pour son surnom de fossile vivant, du fait de sa forme qui a peu évolué depuis des millions d’année. Il appartient à la famille des poissons sarcoptérygiens. Cette espèce peut vivre tant dans l’eau douce que dans l’eau de mer. Actuellement les cœlacanthes sont en voie d’extinction, ce qui est une situation assez alarmante pour les Comores.Le dernier recensement affirme environ 600 individus de cette espèce. Ainsi, la pêche est interdite dans les zones où ces poissons résident.

La forme de ses nageoires diffère le cœlacanthe des autres espèces vertébrées aquatiques. En effet, elles sont plus charnues et disposent même d’os reliés à sa tête. Ceci lui rend un aspect proche des tétrapodes. Il a la morphologie d’un poisson, mais son organisme, vu de près, se rapproche tellement de mammifère terrestre telle que la vache.C’est bien pour ces grandes raisons qu’il fait récemment objet de recherches scientifiques, en collaboration avec des scientifiques belges. Un comité national a même été instauré afin de préserver l’espèce.

Pour combler votre soif de découverte, ce petit animal mène une vie paisible en profondeur, jusqu’à 300 mètres de la surface de la mer.

Il est un animal emblématique des Comores et donne son nom à leur équipe de football, tant aimé et tant suivi par le peuple local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *